Nous contacter:
+33 4 93 14 29 90
Notre équipe commerciale se tient à votre disposition pour toute assistance. Horaires d’ouverture : de 8h30 à 16h30.

Soufflage d'air comprimé, lois et règlements

A l’heure actuelle, deux pays, les États-Unis et la Suisse, ont déterminé des limites sur le soufflage d’air comprimé auquel la peau peut être directement exposée. Les opérateurs se servent souvent de pistolets de soufflage pour se débarrasser des poussières et des saletés après une journée de travail. L’utilisation d’air comprimé comporte le risque que de l’air soit poussé à travers la peau, pénètre dans le sang et occasionne une embolie. Les restrictions imposées font suite à un certain nombre d’accidents mortels.

OSHA et SUVA

 

Aux États Unis, la sécurité sur les lieux de travail est réglementée par l’OSHA. L’OSHA (Occupational Safety andHealth Administration) correspond à l’inspection du travail. L’utilisation de l’air comprimé est régie par l’article 1910.242b, qui stipule que la pression d’air comprimé en contact direct avec la peau ne doit pas excéder 210 kPa (30 psi). En Suisse, la SUVA (Schweizerische Unfallsversicherungsanstalt) a imposé des restrictions similaires.

Chaque produit Silvent est conçu pour répondre à ces normes de sécurité.

Egalement, l’article 1910.242 b stipule qu’une méthode ou un équipement doivent être prévus pour empêcher un éclat ou une particule, quelle que soit sa taille, d’être projeté dans l’œil ou contre la peau de l’opérateur ou d’un collègue de travail. Cette protection contre les copeaux peut être séparée de la buse, comme lorsque des boucliers ou des barrières sont utilisés. En règle générale, le cône de soufflage des buses garantit une protection adéquate à l’opérateur, mais des écrans, déflecteurs ou boucliers d’air peuvent s’avérer nécessaires pour éviter que les collègues de travail soient exposés à des projections d’éclats ou de particules. Tous les produits de sécurité Silvent sont conçus pour répondre à cette réglementation.

 
 

Directive Machines de l’UE

 

Les règles édictées par la directive Machines 2006/42/CE s’appliquent au sein de l’UE. Cette directive impose d’importantes normes de protection de la santé et de sécurité en ce qui concerne la conception et la fabrication de machines et de composants de sécurité.

Les buses de soufflage ne sont pas concernées, même en cas d’utilisation dans des systèmes et des machines régis par la directive Machines. Les composants pneumatiques n’ont pas besoin d’être marqués CE conformément à la directive Machines, il est même illégal de le faire. En ce qui concerne les fabricants de machines, qui doivent certifier que leurs produits satisfont à la directive Machines, les spécifications incluses dans la notice concernant la température, la pression et la tension suffisent pour les composants machines.