Nous contacter:
+33 4 93 14 29 90
Notre équipe commerciale se tient à votre disposition pour toute assistance. Horaires d’ouverture : de 8h30 à 16h30.

Mesures d’économies possibles

Il est possible de réaliser plus d’économies par des interventions systématiques pour optimiser le processus d’air comprimé. Il convient d’utiliser le bon compresseur, d’optimiser l’air comprimé et de colmater les fuites.

1. Compresseur

 

Le compresseur qui produit de l’air comprimé génère beaucoup de chaleur, comme une ampoule à incandescence. Même si les compresseurs sont aujourd’hui plus efficaces, la plupart de l’énergie électrique absorbée disparaît sous forme de chaleur. Mais même dans ce cas, il existe des solutions – vous pouvez récupérer l’excès de chaleur du compresseur et l’utiliser de manière appropriée.

Choisissez le compresseur adapté à vos besoins afin d’obtenir un taux d’utilisation optimal de votre installation. Déterminez la quantité d’air comprimé – et la pression – qui sont nécessaires pour effectuer diverses opérations et entraîner des machines dans votre production. Renseignez-vous sur les cycles de fonctionnement et sur la qualité de l’air requise par l’installation. Déterminez ensuite avec votre fournisseur de compresseur quels sont vos besoins et quel matériel est nécessaire pour obtenir la production la plus économe possible en énergie.

2. Utilisation optimale de l’air comprimé

 

La technologie à air comprimé a longtemps été un domaine négligé sur lequel personne ne s’est vraiment penché. Au lieu de cela, on a calculé ses besoins avec une marge supplémentaire afin de faire face aux imprévus. Mais un besoins vérin à air comprimé peut contenir plus d’air qu’un petit, et sauf si la pression est optimisé pour l’application en cours, cela signifie que vous consommez plus d’air que nécessaire. La pression dans un système pneumatique est souvent trop élevée par rapport au besoin, de telle sorte que la consommation d’air augmente et qu’il faut plus d’énergie. En génie électrique, par exemple, on ne pourrait jamais prendre autant à la légère la conception d’une installation. Au rythme de l’évolution technologique, des composants de plus en plus intelligents qui permettent de réduire la consommation d’énergie dans les systèmes pneumatiques font également leur apparition.

L’air comprimé est utilisé dans les différentes industries comme, par exemple, une source d’alimentation pour outils et machines, pour le séchage et le refroidissement, ainsi que pour le nettoyage par soufflage. Pour utiliser l’air comprimé de façon optimale, assurez-vous de choisir l’équipement le mieux approprié à vos besoins.

Si l’on souhaite utiliser l’air comprimé pour le nettoyage, il convient d’utiliser des buses spécialement conçues qui peuvent bénéficier de l’effet d’éjection, autrement dit de la capacité à aspirer l’air entourant la buse. Par rapport aux méthodes conventionnelles, la consommation d’air peut être réduite jusqu’à 50 %.

Remplacez toute opération de soufflage à l’aide d’un « tuyau ouvert » par des buses d’air efficaces qui assurent une force de soufflage et une forme du jet idéales pour l’application en cours. Procédez de la même façon avec les pistolets de soufflage :  remplacez les modèles simples à « tuyau ouvert » par des versions plus modernes et économes en énergie. Utilisez l’air comprimé uniquement lorsque cela est nécessaire – installez des vannes d’arrêt manuelles ou automatiques sur tous les postes de soufflage. Cela a également un impact positif en termes de réduction des fuites.

Les outils pneumatiques doivent, là où cela est possible, être remplacés par des outils électriques qui ont souvent un meilleur rendement. Un appareil électrique peut atteindre un rendement de 50 %, tandis que les outils pneumatiques correspondants ne peuvent souvent pas convertir plus de 12 à 15 % de l’énergie requise en travail utile.

3. Fuites

 

Les fuites sont sans doute l’une des principales causes du manque d’efficacité dans un système pneumatique. Il n’est pas rare que 20 à 50 % de l’air comprimé que nous produisons disparaisse dans l’environnement sous forme de fuites. Pour remédier à cela, il est primordial d’inspecter régulièrement son système pneumatique pour détecter les fuites éventuelles à colmater. 80 à 90 % de toutes les fuites se trouvent généralement à proximité de l’utilisateur, dans les tuyaux, les raccords et les fixations. Les fuites d’air dans les machines et outils pneumatiques peuvent également être importantes.

Des économies conséquentes sont réalisables. Pour cela, il faut examiner régulièrement son système pneumatique, colmater les fuites, adapter les machines et les consommateurs d’air aux conditions de fonctionnement en vigueur, et mettre à niveau les outils et les équipements afin d’obtenir des versions économes en énergie.