Nous contacter:
+33 4 93 14 29 90
Notre équipe commerciale se tient à votre disposition pour toute assistance. Horaires d’ouverture : de 8h30 à 16h30.

Risques associés au soufflage à l’air comprimé

Risques

 

L’air comprimé n’est pas simplement de l’air ordinaire. L’air comprimé est un flux d’air concentré à haute pression et à haute vitesse qui peut causer des blessures graves à l’opérateur et aux personnes autour de lui.

Jouer avec l’air comprimé peut être fatal. Exemple : surpris par un jet d’air envoyé dans le dos par un collègue qui voulait plaisanté, un employé a chuté vers l’avant et a été sérieusement blessé par les pièces mobiles d’une machine. Un jet d’air comprimé projeté par inadvertance en direction de la tête peut provoquer des lésions oculaires graves ou une rupture du tympan. De l’air comprimé soufflé dans la bouche peut endommager les poumons et l’œsophage. Un usage inconsidéré de l’air comprimé pour souffler la saleté ou la poussière sur le corps, même avec une couche protectrice de vêtements, peut conduire à ce que de l’air pénètre dans le corps, ce qui peut endommager les organes internes.

Les dommages les plus graves pouvant être provoquées par l’air comprimé surviennent lorsque l’air est soufflé sous la peau, par exemple par l’intermédiaire d’une éraflure. Cela peut conduire à une embolie gazeuse : les bulles d’air sont comprimées dans les veines et transportées dans la circulation sanguine. Lorsque la bulle d’air atteint le cœur, des symptômes semblables à une crise cardiaque apparaissent. Lorsque la bulle d’air atteint le cerveau, elle peut entraîner des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Ce type de dommage peut être directement mortel. Comme l’air comprimé contient généralement de petites quantités d’huile ou de saleté, des infections graves peuvent également se produire si l’air comprimé pénètre dans le corps.

Réglementation

En savoir plus