Nous contacter:
+33 4 93 14 29 90
Notre équipe commerciale se tient à votre disposition pour toute assistance. Horaires d’ouverture : de 8h30 à 16h30.

Propositions de mesures

Plusieurs mesures peuvent être prises pour réduire les niveaux sonores. Afin d’élaborer une offre, il convient de commencer par des mesures de niveau sonore.

Mesure du niveau sonore

 

Afin de quantifier le niveau de bruit, vous avez besoin d’un sonomètre qui mesure le niveau de pression acoustique en décibels dB(A). Le niveau sonore est mesuré à une distance d’un mètre (1 m) de la source sonore, le microphone tenu à la perpendiculaire de la direction du son. Vous pouvez effectuer vous-même cette opération. Vous devez simplement veiller à utiliser un sonomètre conforme à la norme CEI 61672 classe 2 (remplace la CEI 60651 (651) de type 2), répondant aux exigences ANSI 51.4, pour pouvoir vous fier aux résultats.

Pour mesurer le niveau de bruit équivalent durant, par exemple, une journée de huit heures, un dosimètre doit être porté par la personne pour laquelle on souhaite mesurer l’exposition au bruit. Un dosimètre est un appareil que l’on porte sur soi et qui permet de mesurer la dose totale de bruit à laquelle une personne a été exposée durant la période de mesure.

Commencez par mesurer le bruit auquel chaque individu est exposé. Le niveau sonore général doit également être mesuré, mais n’oubliez pas qu’il est important que les mesures aient lieu dans des conditions représentatives du travail. Comparez les résultats avec les limites prescrites dans les réglementations d’exposition au bruit.

Relevez les variations de bruit dans le local de travail. Utilisez de préférence des cartes de bruit pour présenter les résultats. Déterminez le volume de bruit généré par les différences sources sonores auquel le personnel est exposé. Il est important de tenir compte de la nature des sources de bruit, l’intensité du bruit généré et de sa durée. Ce travail doit être effectué par un expert dans le domaine, car il nécessite à la fois un équipement plus sophistiqué et des connaissances plus détaillées.

Solutions proposées

 

Une fois le relevé de bruit et l’évaluation de l’acoustique du lieu de travail effectués, des propositions d’actions doivent être élaborées. Il est important que les employés et les représentants de la sécurité aient la possibilité de faire des suggestions et d’exprimer leur point de vue. Souvent, il est nécessaire de combiner plusieurs solutions. Cela peut inclure :

– Réduction du bruit sur la machine ou à la source

– Encoffrement de la source

– Remplacement des machines ou des équipements par des modèles plus silencieux

– Remplacement ou modification des méthodes de travail

– Agencement concernant le lieu même de travail, comme l’installation de matériaux d’isolation phonique ou d’écrans

– Cabine de commande ou de surveillance insonorisée

– Aménagement des équipes avec rotation du personnel

Considérations pratiques

 

Le remplacement de machines traditionnelle et de processus de production bruyants par de nouvelles méthodes de réduction de bruit sont souvent une entreprise qui nécessite beaucoup de capitaux.

La méthode alternative en termes de protection contre le bruit en milieu de travail est de former les employés à l’utilisation fiable de protections auditives. Dans un tel scénario, les mesures de protection des salariés reposent dans une moindre mesure sur des solutions techniques : au lieu de cela, l’accent est mis sur le contrôle du comportement des employés et des façons d’utiliser des protections auditives.

La recherche et les études réalisées dans le domaine montrent que l’usage de protections auditives est une méthode moins efficace que de lutter contre les lésions causées par le bruit, compte tenu des effets secondaires négatifs pouvant survenir sur le lieu de travail, comme l’inconfort et la difficulté à communiquer les uns avec les autres.

À cet égard, le choix de protections auditives appropriées est essentiel. Il dépend de la situation du bruit en milieu de travail. Une protection auditive doit avoir les bonnes propriétés acoustiques, de manière à bien protéger des fréquences nocives.

Les fabricants de protections auditives fournissent les valeurs moyennes et l’écart-type de la capacité d’atténuation de leur produit à des fréquences différentes, ce qui permet de calculer la protection contre le bruit susceptible à des fréquences différentes.

NOTRE SOLUTION

Pro One

En savoir plus