Nous contacter:
+33 4 93 14 29 90
Notre équipe commerciale se tient à votre disposition pour toute assistance. Horaires d’ouverture : de 8h30 à 16h30.

Niveaux sonores et bruits

Qu’est-ce que le son ?

 

Le son est produit par des variations de pression générées par des objets en vibrations. Ces variations de pression atteignent le tympan et le mettent en mouvement, produisant ce que les êtres humains perçoivent comme des sons. Les vibrations dans le tympan sont transmises au limaçon (cochlée), par le biais des osselets auditifs, où elles sont converties en impulsions électriques par l’intermédiaire de cellules nerveuses au centre auditif du cerveau. L’oreille humaine peut discerner la pression acoustique au sein d’une très vaste plage. Pour exprimer l’intensité d’un son dans la plage de tolérance de l’oreille, on utilise une échelle de mesure spéciale. Le résultat – le niveau de pression sonore – s’exprime en décibels (dB).

L’échelle logarithmique de pression sonore signifie que deux sources sonores aussi fortes génèrent un niveau de pression sonore de 3 dB supérieur à celui d’une seule source. Dix sources sonores aussi fortes génèrent un niveau de 10 dB supérieur et cent sources sonores aussi fortes un niveau de 20 dB supérieur. La formule suivante peut être utilisée pour calculer le niveau de pression sonore total de plusieurs sources sonores aussi fortes :

       Lp (tot) = Lp + 10*lg(n)

 où (n) est le nombre de sources identiques et Lp le niveau de pression acoustique provenant d’une source.

Le son se propage à des fréquences différentes (cycles par seconde) pour lesquelles l’oreille humaine a une sensibilité variable. L’instrument (sonomètre) qui est utilisé pour mesurer le niveau sonore est conçu pour prendre cela en compte. Le résultat de la mesure est filtré et exprimé en pondération A pour se rapprocher le plus de la pression acoustique perçue par l’oreille humaine. La valeur de niveau sonore en résultant est ensuite exprimée en dB(A). Il existe également un niveau de filtration selon la pondération C qui reflétè la perception de niveaux élevés (haute fréquence) ; le résultat est exprimé en dB(C).

Dans la plupart des environnements, le niveau sonore varie pendant la période de temps passée. Afin de prendre en compte ce facteur, on utilise une forme de niveau sonore moyen, appelé niveau sonore équivalent (Leq), pour une période de temps donnée, par exemple une journée de huit heures.

Qu’est-ce que le bruit ?

 

On distingue habituellement son et bruit par le sentiment que le bruit est un son indésirable. Il peut s’agir d’un son perçu uniquement comme une nuisance et une irritation, ou un son qui est directement dangereux pour votre audition. En d’autres termes, le fait de considérer un son comme du bruit ou non est une évaluation purement subjective, déterminée selon l’attitude que l’on a envers la source du bruit.

La suppression ou la réduction du bruit sur le lieu de travail est souvent une mesure très rentable. Plus l’environnement de travail est sain et sûr, et moins vous risquez de subir des coûts liés à l’absentéisme, à des accidents, et d’avoir des employés qui ne peuvent pas travailler à pleine capacité. Pour garantir un bon environnement sonore, il est nécessaire de traiter les problèmes de bruit de manière préventive, régulière et à long terme. C’est toujours à l’employeur de prendre les mesures requises.

Eliminating or reducing the noise at a workplace is often very profitable. The safer and healthier the working environment, the less likely that the employer will sustain the costs of absenteeism, accidents, and employees who are unable to work at full capacity. A good sound environment requires a preventive, consistent and long-term approach to noise issues. And the employer is always responsible for achieving this objective.

Le soufflage à l’air comprimé génère du bruit.

 

Le bruit produit par l’air provenant des systèmes pneumatiques est fréquent dans la plupart des environnements industriels. Ce bruit est de deux types différents : d’une part, un bruit impulsif qui résulte de l’échappement des vannes et des vérins, d’autre part, le bruit généré par l’utilisateur d’air comprimé pour le nettoyage, le refroidissement, le transport et le triage. Le bruit produit par l’air survient lorsque l’air sous pression se détend et est éjecté du système. Cela se fait à grande vitesse et, souvent à travers ce qu’on appelle un « tuyau ouvert » ou un orifice. Lorsque l’air se dilate librement, il se crée une turbulence qui à son tour génère un bruit fort.

Lésions auditives

En savoir plus

Réglementation

En savoir plus

Propositions de mesures

En savoir plus