Toute personne a le droit à un bon environnement de travail

Créer un bon environnement de travail est un facteur décisif. Les salariés doivent en effet pouvoir disposer d’un espace fonctionnel propice à la réussite de l’entreprise. Pour l’Organisation internationale du Travail (OIT), un bon environnement de travail désigne un lieu où le personnel ne peut subir aucun préjudice physique ou psychologique.

36 720 personnes se blessent au travail toutes les heures

Chaque heure, 36 720 personnes se blessent au travail. En Europe, l’industrie manufacturière compte parmi les secteurs les plus touchés. Les statistiques montrent que nous devons continuer à améliorer l’environnement physique et psychologique au travail.

Le bruit entraîne des lésions permanentes

Les phénomènes d’acouphènes et de perte d’audition sont très fréquents lorsque le travail est réalisé en milieu bruyant. L’erreur classique consiste à croire que les niveaux de bruit inférieurs à 80 dB(A) sont sans danger : même à cette intensité, des lésions irréversibles sont à redouter. Les dommages sont invisibles et apparaissent au fil du temps, ce qui explique pourquoi le nombre de cas non signalés est aussi élevé.

« Chez Silvent, nous faisons tout pour améliorer l’environnement de travail des fabricants et constructeurs du monde entier. Toute personne a le droit à un bon environnement de travail. »

La présence d'air dans le sang peut s'avérer mortelle

L’air comprimé peut être dangereux lorsqu’il n’est pas utilisé correctement. Par exemple, de l’air peut pénétrer inopinément dans le système sanguin et provoquer une crise cardiaque ou un AVC. L’air comprimé ne doit jamais être dirigé vers une partie du corps.